Radômes d'une ancienne base de l'agence de renseignement américaine NSA à Bad Aibling, en Allemagne, le 6 juin 2014
Radômes d'une ancienne base de l'agence de renseignement américaine NSA à Bad Aibling, en Allemagne, le 6 juin 2014 — Christof Stache AFP

High-Tech

La NSA surveille 70% des réseaux mobiles mondiaux

Via son programme AuroraGold, la NSA espionnerait, depuis 2011, de 701 réseaux mobiles dans le monde...

La NSA, l'agence nationale de sécurité américaine, surveillerait près de 70% des réseaux mobiles dans le monde. C'est ce que révèle The Intercept, le magazine à l'origine de la publication des documents dans l'affaire Edward Snowden.

La NSA aurait, ainsi, mis au point en 2011 un programme d'espionnage baptisé AuroraGold. Son objectif? Intercepter les réseaux mobiles pour obtenir des informations facilitant d'éventuels espionnages futurs. Piloté par deux entités de l'agence (le Wireless Portofolio Management Office et le Target Technology Center), le programme aurait permis de collecter les informations de 701 réseaux mobiles sur 985, soit 70 % du réseau mondial.

Les mails des employés des opérateurs disséqués

En plus des réseaux mobiles, l'agence espionnerait les mails de près de 1.200 employés des grands opérateurs téléphoniques mondiaux. Pour justifier ses pratiques, la NSA souligne ainsi être à jour sur les nouvelles technologies en la matière et mettre la main sur des fichiers permettant de localiser les abonnés via leurs mobiles.

Interrogés par The Intercep, les deux organismes de la NSA pilotant le programme se contentent de clamer rester «dans les limites de la légalité».