États-Unis: Débarquée de l'avion à cause de son cochon de compagnie

TRANSPORTS Pourtant, Rachel Boerner avait été autorisée à monter à bord de l'appareil d'US Airways avec Hobey, son cochon de compagnie de plus de 36 kilos...

B.D.

— 

Un cochon dans une ferme
Un cochon dans une ferme — Fred Tanneau AFP

Même domestiqué, les cochons à bord d'un avion, c'est non. C'est la leçon qu'a apprise Rachel Boerner, une habitante de Wallingford, dans le Connecticut mercredi dernier. Alors qu'elle avait été autorisée à monter à bord d'un vol US Airways à l'aéroport d'Hartford avec Hobey, son cochon de compagnie, la jeune femme de 29 ans a tout de même dû débarquer avant le décollage, rapporte le Daily Mail.

L'animal de plus de 36 kilos et sa maîtresse avaient été autorisés à franchir les différents contrôles de sécurité, Rachel Boerner expliquant qu'Hobey lui apportait un «soutien émotionnel» et qu'il rentrait avec elle dans sa famille pour Thanksgiving. Le cochon, tenu en laisse via un harnais, était plutôt calme, jusqu'au moment où l'avion a commencé à bouger. Hobey a alors commencé à crier et à déféquer sur le sol. Il a été débarqué de l'appareil avec sa maîtresse une dizaine de minutes plus tard.

«Elle est très proche de son cochon»

Une mésaventure qui a profondément blessé la jeune femme. «Elle était très heureuse de voir sa famille en Caroline du Sud», a indiqué dimanche au Daily Mail Victor Kinoian, le propriétaire de My Pet Piggy à Rhode Island, le magasin où Rachel Boerner a acheté Hobey il y a sept mois. «Elle est très proche de son cochon et il est très bien éduqué. La compagnie aérienne avait initialement autorisé sa présence à bord», a-t-il ajouté, précisant qu'«Hobey n'avait causé aucun dégât quand ils ont été chassés de l'appareil».

Selon l'un des passagers, Rob Phelps, l'odeur et la nervosité du cochon ont incommodé les gens présents dans l'avion. Il a raconté au Daily Mail que plusieurs passagers se sont plaints, alors que le cochon s'agitait de plus en plus. Un porte-parole d'US Airways a expliqué qu'une fois que les membres de l'équipage ont constaté que la présence du cochon à bord s'avérait impossible à gérer, Hobey et Rachel Boerner ont été escortés à l'extérieur de la cabine.

«J'ai déjà vu des chiens et des chats dans leur cage dans des avions, mais un cochon, c'était la première fois!» a commenté Rob Phelps, soulignant qu'Hobey a été l'objet de toutes les conversations à bord, y compris après son départ, et que lui-même en parlait encore le lendemain.