Scène insolite au Japon: des étreintes à la chaîne. Un groupe d'étudiants s'est donné pour mission de sortir leurs compatriotes de leur légendaire réserve en leur offrant des "câlins gratuits" dans la rue.
Scène insolite au Japon: des étreintes à la chaîne. Un groupe d'étudiants s'est donné pour mission de sortir leurs compatriotes de leur légendaire réserve en leur offrant des "câlins gratuits" dans la rue. — Anoek de Groot AFP/Archives

Economie

VIDEO. Etats-Unis: Le premier magasin de câlins ouvre ses portes

Samantha Hess, Américaine de 30 ans, vend ses câlins un dollar la minute...

La mode du «Free Hug» n'est plus. Samantha Hess vient d'ouvrir à Portland (Oregon, Etats-Unis) le premier Cuddle Store, ou magasin de câlins. Des câlins tarifés un dollar la minute, soit environ 50 euros de l'heure.

Et ils seraient déjà plus de 10.000, aux dires de l'entrepreneuse de 30 ans, à avoir contacté, en une semaine, la boutique Cuddle up to me (Câline toi à moi) pour prendre rendez-vous avec la jeune femme spécialiste du contact rapproché... non sexuel.

Retrouvez la vidéo originale en cliquant ici.

Du massage crânien au câlin cuillère

Il est conseillé de s'y rendre en pyjama pour obtenir un maximum de réconfort, et les services proposés par Samantha Hess sont multiples: du massage crânien au câlin main dans la main, en passant par l'incontournable cuillère. Le tout sous l'œil des caméras assurant la sécurité de la chef d'entreprise, qui forme déjà trois personnes à son atypique profession.

La séance de câlin, de 15 minutes à 5 heures, serait essentielle pour les personnes en manque d'affection, selon Samantha Hess qui assure: «J'ai moi-même traversé une période où j'aurais aimé pouvoir payer quelqu'un pour avoir un câlin.»