Pour ses 30 ans, un trisomique de Calais reçoit 30.000 cartes d'anniversaires

INSOLITE Les parents du jeune homme avait lancé un appel pour l'anniversaire de leur fils trisomique...

20 Minutes avec AFP

— 

Capture d'écran Facebook du compte de Lucien Parisseaux.
Capture d'écran Facebook du compte de Lucien Parisseaux. — Facebook

Le pouvoir de Facebook semble parfois sans limite. Un trisomique habitant Calais a reçu pour son 30e anniversaire samedi 30.000 cartes postales, à la suite d'un appel sur Facebook de ses parents.

Tout a débuté le 3 novembre, relate La Voix du Nord. «Mon fils a toujours bien aimé voir le courrier et les cartes. J'ai dit à mon mari, on va fêter en grandes pompes ses 30 ans le 22 novembre», a dit à l'AFP Jacqueline Parisseaux, 61 ans, assistante maternelle.

Le couple décide ainsi d'écrire un message sur le compte Facebook du père, demandant à leur vingtaine de contacts d'envoyer une carte à Manuel, qui est pris en charge la semaine au sein d'un Etablissement médico-social pour adultes (EMSA) à Fréthun.

Effet boule de neige

«Mon fils Manuel va avoir 30 ans le 22 novembre. Il est trisomique. Je viens auprès de vous pour vous demander de prendre quelques minutes de votre temps pour lui envoyer une petite carte et faire passer cette info à tous vos amis pour ne pas arrêter cette chaine. Je vous remercie tous pour votre geste qui rendra mon Manu super heureux», écrit-il sur Facebook.

«Tout de suite ça a fait boule de neige », explique Mme Parisseaux. «On a eu quelques tracasseries avec Facebook car on a eu 120.000 partages et ils ont crû qu'on était une société ou qu'on montait une arnaque», sourit-elle.

Des dizaines, puis des centaines de cartes postales arrivent du monde entier, à tel point que ce n'est plus le facteur qui passe, mais un camion de La Poste pour acheminer par caisse le volumineux courrier.

Du Sri Lanka à Chicago

«On en a eu de partout, du Sri Lanka, de Chicago, de Hong Kong, parfois avec des dessins d'enfant. On a même eu des classes entières d'enfants qui ont tous signé la carte», glisse-t-elle, sans pouvoir contenir ses larmes.

Cette Calaisienne, qui a deux autres enfants, a même dû demander à sa voisine de lui prêter son garage pour pouvoir stocker toutes les cartes postales qu'elle tente tant bien que mal de classer.

Samedi, jour de l'anniversaire, elle en a reçu 3.000, portant le total à 30.000, ainsi que de nombreux cadeaux envoyés du monde entier, comme des boîtes de chocolat, des porte-clefs et même des gâteaux.

«Je ne comprends pas pourquoi ça a pris une telle ampleur. Manuel est comme nous, il est ému et en larmes», confie-t-elle, promettant de conserver toutes les cartes. «Mais pas de répondre à toutes!», sourit-elle.