Chirac, les Turcs et la chopine

P. K. et A. S.

— 

Les 27 dirigeants de l'UE se sont retrouvés samedi à Berlin pour des festivités marquant le 50e anniversaire du traité de Rome, en quête d'une harmonie apte à relancer une Union européenne déprimée depuis les rejets français et néerlandais de la Constitution.
Les 27 dirigeants de l'UE se sont retrouvés samedi à Berlin pour des festivités marquant le 50e anniversaire du traité de Rome, en quête d'une harmonie apte à relancer une Union européenne déprimée depuis les rejets français et néerlandais de la Constitution. — Michael Kappeler AFP/DDP

Pour sa dernière conférence de presse internationale, Jacques Chirac avait à cœur de déminer le terrain. Dimanche, évoquant un cadeau fait par Angela Merkel, une chope de bière ancienne, il s’était habilement gardé de toute attaque de la viticulture: «La chancelière sait que je suis buveur de bière, cela ne lui a pas échappé, ce qui n'est évidemment en rien un désaveu à l'égard des producteurs de vin.»

Il aurait aussi dû se méfier de la susceptibilité turque. Mardi, la presse turque tirait à boulets rouges contre les deux pays. En cause, l’illustration supposée sur la porcelaine de la chope, censée représenter une scène de la défaite en Egypte de l'armée ottomane face aux troupes de Napoléon en 1799. Le ministre des Affaires étrangères turc Abdullah Gul s’est même fendu d’une remarque acerbe: «L'Union européenne ferait mieux de se tourner vers l'avenir et non vers le passé».

«Une pièce tout à fait remarquable de 1710»

Seul problème, personne n’a vu cette chope. «C’est un cadeau personnel, et seul le Président pourrait vous en parler», explique le service de presse de l’Elysée. Dimanche, Jacques Chirac avait tout de même apporté quelques précisions: «Une pièce tout à fait remarquable de 1710 avec un couvercle de 1799, une très belle pièce et je dois dire que cela m'a fait particulièrement plaisir.» Si jacques Chirac ne s’est pas emmêlé dans les dates, et si la presse turque n’est pas partie un peu trop vite, l’artiste était vraiment visionnaire: Napoléon Bonaparte est né… en 1769.

De simples «ornements floraux» selon la chancellerie allemande

La chancellerie allemande, contactée par 20minutes.fr a d'ailleurs confirmé qu'il s'agissait d'un «malentendu». Selon les officiels allemands, la chope n'est décorée que d' «ornements floraux». Ils supposent que la date inscrite sur le cadeau, 1799, correspond à l'année durant laquelle la chope a été offerte à un anonyme. Pourquoi les Turcs se sont-ils emballés? «Nous n'avons aucune explication», constate Berlin.