Le podcast policier «Serial» tient le monde en haleine

Web Le podcast «Serial» revient sur le meurtre de Hae Min Lee par son ex petit ami et les doutes susbitant sur sa culpabilité...

20 Minutes avec agence
Le podcast a été téléchargé plus de cinq millions de fois sur la plateforme iTunes d'Apple.
Il est également disponible sur www.serialpodcast.org.
Le podcast a été téléchargé plus de cinq millions de fois sur la plateforme iTunes d'Apple. Il est également disponible sur www.serialpodcast.org. — 20Minutes

Pendant quinze ans, personne en dehors du Maryland ne s'intéressait vraiment au meurtre d'une lycéenne originaire de Corée du Sud par son ancien petit ami, fils d'immigrés pakistanais. Jusqu'à Serial.

Désormais, cette histoire est devenue un phénomène mondial grâce au podcast hebdomadaire -d'une durée variant de 28 à 53 minutes- qui revient sur le meurtre de Hae Min Lee, le 13 janvier 1999. Son ex petit ami Adnan Syed a été condamné à la prison à vie, mais clame son innocence alors que certains éléments font douter de sa culpabilité.

Plus de cinq millions de téléchargements sur iTunes 

Les fans sont «obnubilés» par l'émission. Ceux qui ont attrapé le virus au début attendent avec avidité chaque nouvel épisode, diffusé le jeudi. Les retardataires enchaînent goulûment les anciens épisodes.

Le podcast, dérivé de This American life, une série hebdomadaire à succès diffusée depuis 1995 sur les radios publiques, a été téléchargé plus de cinq millions de fois sur la plateforme iTunes d'Apple, où il figure dans le Top 10 aux Etats-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en Australie, en Inde, en Afrique du Sud et en Allemagne.

Le dossier rouvert?

Entre les épisodes, les discussions sur les médias sociaux font rage. Les fans disposent de forums de discussion consacrés à Serial, la blogosphère s'agite de spéculations sur tel ou tel témoin disant ou non la vérité.

De son côté, la journaliste et narratrice Sarah Koenig revient en détail sur les éléments de l'affaire. Elle interroge des témoins qui se contredisent entre eux, suit des pistes négligées et discute régulièrement par téléphone avec Adnan qui clame, à 32 ans, son innocence. Alors est-ce que Serial débusquera de nouveaux éléments pouvant convaincre les autorités de rouvrir le dossier?