Dans la peau d’un autre pendant un mois grâce à l’Oculus Rift

ART Son partenaire sera lui équipé de Google Glass…

Nicolas Beunaiche

— 

Le second prototype du casque de réalité virtuelle Oculus Rift, au CES 2014 de Las Vegas.
Le second prototype du casque de réalité virtuelle Oculus Rift, au CES 2014 de Las Vegas. — R.BECK/AFP

Entre Loft Story et Dans la peau de John Malkovich, il y aura peut-être bientôt le projet de Mark Farid. Cet artiste londonien vient en effet de lancer une collecte de fonds pour mener une expérience d’un genre très particulier, puisqu’il veut vivre la vie d’un autre pendant 28 jours, selon le site Dazed.

L’Oculus Rift sur ses yeux lui permettra de s’immerger dans le monde d’un homme qu’il ne connaît pas et qui portera, lui, des Google Glass. Grâce à ce périphérique de réalité virtuelle, il vivra les expériences de son alter ego en même temps que lui, que ce soit une séance de cinéma, une balade en vélo ou une relation sexuelle, de manière virtuelle évidemment. Dans un espace confiné, il mangera, dormira et prendra sa douche aux mêmes moments que lui, cette fois-ci pour de vrai, et ne sera autorisé à se séparer de l’Oculus Rift qu’une heure par jour, durant laquelle il s’entretiendra avec un psychologue spécialisé dans les neurosciences. Le reste du temps, son espace sera accessible aux curieux. Seule limite à l’expérience: la santé de Farid. Au moindre signe de sa détérioration, le projet s’achèvera.

Appel à candidature

Pourquoi s’infliger ça? Par amour de l’art, répond Farid. L’objectif final de cette expérience, qui sera filmée par le réalisateur John Ingle, est de fabriquer un documentaire analysant «la construction des identités à travers la culture et la technologie» et la manière dont les médias digitaux affectent notre comportement. Les deux hommes s’interrogent notamment sur la frontière entre vie on- et offline et sur ce qu’est la réalité.

La personne qui portera les Google Glass, aussi appelée «Input», doit encore être choisie par Ingle, le conservateur d’une galerie londonienne et le psychologue qui a analysé Farid durant un an. Son profil: un homme hétérosexuel qui vit avec sa copine ou sa femme. Les personnes intéressées peuvent s’inscrire sur le site seeing-i project. L’expérience aura lieu à l’automne 2015, ou au pire au printemps 2016, selon Farid. Enfin, si tout ceci est bien réel…