Ils traversent le Pacifique en pirogues pour sauver les îles océaniques

CLIMAT Trois chefs d'Etat insulaires ont accosté à Sydney mercredi...

N.Beu. avec AFP

— 

Une pirogue à balancier, en Nouvelle-Calédonie.
Une pirogue à balancier, en Nouvelle-Calédonie. — AUDET VINCENT/SIPA IMAGE/SIPA

Une goutte d'eau dans l'océan, mais qui pourrait faire des vagues. Une flottille de pirogues a accosté mercredi à Sydney après avoir franchi le Pacifique pour alerter le monde sur le risque de disparition des îles océaniques exposées à la montée des eaux.

Les dirigeants de trois États insulaires avaient embarqué sur les pirogues à balancier, embarcation traditionnelle de Polynésie et de l'océan Indien, pour les dernières encablures de ce voyage épique. Parvenues à destination le jour de l'ouverture dans la grande ville australienne du Congrès mondial des parcs, chargé d'étudier la protection d'aires terrestres et marines, les quatre pirogues étaient parties de Nouvelle-Zélande et des îles Cook, via les Samoa et les Fidji, affrontant plus de 6.000 milles nautiques de vents violents et d'écume rageuse.

«Le canari dans la mine de charbon»

La flottille symbolise le mode de vie millénaire des insulaires du Pacifique, ce mode de vie aujourd'hui mis en péril par le réchauffement climatique, a expliqué Tommy Remengesau, le président des Palaos. «Hélas, notre environnement est sous la pression terrible du développement et du changement climatique», a-t-il déclaré au cours d'une cérémonie haute en couleur sur le port «Darling Harbour» de Sydney envahi de danseurs fidjiens. Il a appelé le monde à apprécier la valeur inestimable des cultures ancestrales du Pacifique. «Nous sommes tous dans la même pirogue», a-t-il dit.

Pour le président des Kiribati, Anote Tong, le reste du monde a d'autant plus intérêt à se préoccuper des petits archipels océaniques que leur destin préfigure une catastrophe à grande échelle. «Ce n'est qu'une question de temps. Nous ne sommes qu'une première alerte, le canari dans la mine de charbon», a-t-il prévenu.