Le ministère de la défense britannique met en garde ses agents contre les «jolies filles»

SEXY Le ministère de la Défense britannique met en garde des hauts responsables mutés en Chine et en Russie, selon un rapport dévoilé dans la presse...

T.L.G.

— 

Jeune femme en lingerie, illustration.
Jeune femme en lingerie, illustration. — Martin Lee/REX/REX/SIPA

«Ne couchez pas avec de jolies Russes ou Chinoises». Le ministère de la Défense britannique met en garde les hauts responsables militaires avant leur mutation en Chine ou en Russie, selon une information rapportée par le Dailymail. Ces jeunes femmes pourraient en effet être des espionnes.

Ce document intitulé «Ministry of Defence Manual of Security», divulgué dans le Sunday Time explique que des agents du FSB (service de renseignements russe) pourraient tenter d’attirer de hauts fonctionnaires dans leur lit pour ensuite les faire chanter et obtenir «de précieux renseignements» en utilisant «leurs connaissances sur les infidélités conjugales ou les pratiques sexuelles que la cible pourrait souhaiter dissimuler».

«Appétit vorace»

Le quotidien britannique rappelle que le KGB utilisait ces «honey traps» (pièges) pendant la Guerre froide pour se rapprocher des personnes détenant des informations capitales.

Les services de renseignements chinois sont également connus pour leur «appétit vorace» sur les informations politiques, militaires, commerciales, ou scientifiques, et utiliseraient aussi ce type de chantage, indique le document. Un haut dirigeant britannique explique notamment au Sunday Time ses suspicions après avoir été approché par une jolie jeune femme blonde dans un hôtel de Saint-Pétersbourg. Celle-ci s'intéressait particulièrement aux anciennes voitures de sport, le hobby du dirigeant britannique.

Le  ministère de la Défense britannique a refusé de commenter le rapport.