Frigide Barjot a laissé une petite ménagerie dans son duplex

INSOLITE L’huissier de justice venu récupérer les clés a découvert deux lapins et un chat laissés par l’ex-leader de la Manif pour tous, sommée par la justice de quitter son logement…

Fabrice Pouliquen

— 

Frigide Barjot à la tête d'une manifestation anti-mariage pour tous à Paris le 24 mars 2013
Frigide Barjot à la tête d'une manifestation anti-mariage pour tous à Paris le 24 mars 2013 — Pierre Andrieu AFP

François et Nicolas les lapins, et Connardo le chat. En rendant les clés de son logement social la semaine dernière, Frigide Barjot, l’ex-leader de la Manif pour tous, a laissé derrière elle une vraie ménagerie. Pas du goût du commissaire de police ni de l’huissier de justice qui ont découvert les animaux, relate Le Parisien ce mercredi.

Les animaux ont été recueillis par une amie de Frigide Barjot, le temps que cette dernière finisse d’emménager dans son nouvel appartement, précise le quotidien.

Un déménagement qui a traîné en longueur

Ce déménagement n’en finit décidément pas de faire parler de lui. Sur décision de justice, Frigide Barjot et Basile de Koch, de leurs vrais noms Virginie et Bruno Tellenne, ont été expulsés de leur duplex de 173m² de la Régie immobilière de la ville de Paris qu’ils louaient en dessous du prix du marché depuis plus de vingt ans.

La semaine dernière, dans un mail intitulé «Expulsée, la famille Tellenne a besoin de vous pour finir son déménagement», envoyé le samedi 1er novembre par ses soutiens, Frigide Bardot lançait un appel à l’aide pour finir ses cartons. Sur Twitter, l’ex-leader de la Manif pour tous a posté plusieurs messages laissant entendre que cette expulsion était orchestrée par la mairie pour la faire taire.

«Personne ne vous demande de vous taire. Juste de respecter la loi et de vous conformer aux décisions de justice», lui a répondu Ian Brossat, adjoint d’Anne Hidalgo en charge du logement.