Des lycéens fans de Hitler créent le scandale en Allemagne

MONDE Les élèves s'envoyaient des messages et des photos antisémites...

T.L.G.

— 

Le site internet du quotidien allemand Bild qui a révélé le scandale.
Le site internet du quotidien allemand Bild qui a révélé le scandale. — BILD

L’Allemagne sous le choc. Une classe d’un lycée à Landsberg, en Bavière, est visée par une enquête. Parmi les 29 élèves, certains adolescents ont communiqué des slogans nazis, tels que «Heil Hitler», loué le dictateur allemand comme étant un «grand homme», ou proféré des insultes antisémites, par l’intermédiaire de l’application de messagerie instantanée WhatsApp.

Des photos échangées par les adolescents, âgés de 14 ou 15 ans, faisant le salut nazi ou arborant des moustaches d’Adolf Hitler ont été diffusées dans le quotidien Bild, mardi. Un des messages, une blague sur les chambres à gaz, a également été diffusé. «Pourquoi Hitler s’est suicidé? Parce que les Juifs lui ont envoyé la facture de gaz.»

«J'ai cru à un mauvais rêve»

Les parents d’élèves, scandalisés par cette affaire, pointent du doigt la faible probabilité que toute la classe soit impliquée.

«Quand j’ai ouvert le journal et que j’ai lu l’article, j’ai cru à un mauvais rêve», explique Eli Gampel, l’un des parents d’élèves. Cet ancien chef de la communauté juive locale ajoute que son fils a déjà été victime de harcèlement. «Mon fils m’a dit qu’une personne lui avait collé sur sa veste un sticker du NPD [parti nationaliste d’extrême droite]».

Un porte-parole de la ministre de l’Education de Saxe-Anhalt s'est déclarée choquée. «Si c’est vrai, il ne peut y avoir qu’une seule voie à suivre: la tolérance zéro.» Un psychologue doit rencontrer les étudiants. Les échanges transmis par WhatsApp ont été transférés à la police et à la justice allemandes.