CEDH: Le «randonneur nu» perd son procès du droit à la nudité

NATURISME Le britannique a passé plus de cinq années en prison pour «trouble à l'ordre public»

T.L.G.
Stephen Gough, le «randonneur nu» avec son épouse, le 16 juin 2005 en Ecosse.
Stephen Gough, le «randonneur nu» avec son épouse, le 16 juin 2005 en Ecosse. — Mike Thomas//REX/SIPA

Il se battait pour le «droit de l'homme d'être nu» mais Stephen Gough a perdu. Cet ancien Royal Marine, dit le Naked Rambler (le randonneur nu), est un activiste britannique connu pour ses marches à travers la Grande-Bretagne en tenue d’Adam. Depuis 2003, l’homme de 55 ans a été condamné une douzaine de fois en Ecosse et en Angleterre pour «trouble à l’ordre public».

British man who's done 7 years in jail for public nudity loses legal battle wear no clothes http://t.co/Fn6bTnUKrO pic.twitter.com/840WzPcjQw
— NBC News (@NBCNews) October 28, 2014



Le «randonneur nu» a passé 5 années et 3 mois en détention, de mai 2006 à juillet 2011, la plupart du temps en isolement parce qu’il refusait de porter des vêtements dans sa cellule. Stephen Gough a plusieurs fois été arrêté et renvoyé devant la justice dès sa sortie de l'enceinte pénitentiaire pour son refus obstiné de s’habiller. «Aujourd'hui, quand on voit un homme nu, on se demande si c'est un pédophile ou un pervers. Mon corps est une partie de moi-même et n'a rien de honteux», a toujours clamé Stephen Gough.

Contre les normes d'une société démocratique moderne

Le Naked Rambler avait fait appel à la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) de Strasbourg pour se plaindre des mesures «répressives» prises contre lui, en invoquant l’article 8 (droit au respect de la vie privée et familiale) et 10 (la liberté d'expression), rappelle plusieurs médias britanniques. La CEDH a reconnu que l’homme avait passé des périodes assez importantes en prison pour une infraction relativement futile, mais a finalement décidé de rejeter sa demande, en estimant que le comportement de l’homme allait à l’encontre «des normes admises dans une société démocratique moderne».

En octobre, Stephen Gough a été condamnné de nouveau à deux ans et demi de prison pour être sorti de prison vétu uniquement...de chaussettes et de chaussures.