Royaume-Uni: L'avion «trop lourd pour voler», des passagers sont priés de débarquer

TRANSPORTS Ils ont tout de même reçu 250 livres (un peu plus de 315 euros) en compensation, et ont été transférés sur un autre vol vers Malaga...

Bérénice Dubuc

— 

EasyJet a estimé que la grève historique de 14 jours des pilotes d'Air France avait entraîné une hausse de 5 millions de livres (6,4 millions d'euros) de son chiffre d'affaires
EasyJet a estimé que la grève historique de 14 jours des pilotes d'Air France avait entraîné une hausse de 5 millions de livres (6,4 millions d'euros) de son chiffre d'affaires — AFP

Une dizaine de passagers d'un avion EasyJet ont été priés de débarquer dans un aéroport du comté d'Essex, au Royaume-Uni, après que le capitaine a jugé que l'avion était trop lourd pour décoller.

Alors que l'Airbus A319 de la compagnie low-cost était déjà en train de rouler sur le tarmac de l'aéroport London Southend dans l'Essex la semaine dernière, le capitaine a jugé que les conditions climatiques, et notamment les vents, rendaient dangereux le décollage vers Malaga (Espagne) de son appareil, trop lourd avec 156 passagers à bord.

Compensation

Les membres d'équipage ont donc proposé à ces derniers de se porter volontaires pour débarquer. L'avion a stationné une heure sur la piste en attendant que les dix passagers sélectionnés descendent. Une personne présente à bord a indiqué au Sun: «Ce qui est le plus étonnant, c'est qu'ils ont demandé à dix passagers de quitter l'appareil, mais certains étaient gros, d'autres minces, certains avaient des bagages, d'autres pas.»

«Comme l'exigent les règles européennes, les passagers qui n'ont pas pris ce vol ont reçu 250 livres (un peu plus de 315 euros) en compensation et ont été transférés sur un autre vol vers Malaga», a indiqué un porte-parole d'EasyJet au Daily Mail.