Record: Un diamant rose vendu aux enchères pour 14 millions d’euros

ENCHERES La vente record s’est déroulée mardi soir à Honk Kong…

A.B.

— 

Ce diamant rose a été vendu au prix record de 14 millions de dollars.
Ce diamant rose a été vendu au prix record de 14 millions de dollars. — X.OLLEROS / AFP

Ce n’est pas un caillou à la portée de toutes les bourses. Mardi soir, un diamant rose «fancy vivid» de 8,41 carats, à l'éclat et à la pureté exceptionnels, a été adjugé à Hong Kong au prix record de 14 millions d'euros, a annoncé Sotheby's. Estimé entre 100 et 120 millions de dollars hongkongais, le petit diamant en forme de poire, monté en bague, est parti à 137,88 millions de dollars HK.

Les fancy vivid très prisés

Le précédent record d'enchères pour un diamant rose «fancy vivid» datait de 2009 avec un diamant de 5 carats vendu 10,7 millions de dollars américains (près de 8,5 millions d’euros) à Hong Kong. «Fancy vivid» et «internally flawless» sont des termes de gemmologie désignant la couleur la plus intense du diamant ainsi que sa pureté.

Les diamants roses sont classés en 5 couleurs, selon leur intensité, et «fancy vivid» est la couleur la plus élevée de l'échelle. Le diamant rose le plus cher jamais vendu aux enchères est le Pink Star (59,60 carats), adjugé en novembre 2013 à Genève pour 83 millions de dollars (65 millions d'euros). Mais l'acquéreur a fait défaut. Il figure dans l'inventaire de Sotheby's avec une estimation de 72 millions de dollars correspondant au prix du marteau au moment de la vente, soit le prix de vente lorsqu’il a été adjugé par le commissaire-priseur.

Sotheby's détient cependant toujours le record du diamant et bijou vendu aux enchères le plus cher au monde. Il s'agit du Graff Pink, un diamant rose de 24,78 carats adjugé 46 millions de dollars (36 millions d'euros) à Genève en novembre 2010.

La couleur du mystère

Les diamants de couleur sont de plus en plus prisés par les collectionneurs, alors que dans les années 60 ils étaient plutôt considérés comme une curiosité. La couleur rose du diamant reste un mystère. Il semble que les pierres aient été exposées à la fois à une très forte chaleur et à une grande pression.

Les premiers diamants roses ont été exhumés en Inde au XVIIe siècle, puis au Brésil et en Afrique. Désormais unique gisement connu, la mine d'Argyle, exploitée par Rio Tinto en Australie, fournit 90% des nouveaux diamants roses.

Ils restent néanmoins extrêmement rares puisqu'ils ne représentent que 0,1% des 20 millions de carats de diamants bruts produits chaque année, selon Sotheby's.