Apple: Les enfants de Steve Jobs privés d'iPad

HIGH TECH Steve Jobs limitait l'usage des objets technologiques à ses enfants, raconte un journaliste du «New York Times»...

L.B.

— 

Steve Jobs présente l'iPad, le 27 janvier 2010.
Steve Jobs présente l'iPad, le 27 janvier 2010. — Marcio Jose Sanchez/AP/SIPA

Etonnante information à l'heure de la sortie de l'iPhone 6. En 2010, à l’époque où Steve Jobs dirigeait Apple, il confia au journaliste du New York Times Nick Bilton, au détour d’une interview sur l’iPad, que ses enfants n’avaient jamais utilisé la tablette de la marque à la pomme. «Nous limitons l’usage des objets technologiques à nos enfants», lança-t-il au journaliste.

Nick Bilton dévoile cette anecdote, la semaine dernière, et la présente comme l’une des plus marquantes liée au boss d’Apple. Il imaginait la maison de cet homme comme un paradis pour geeks. Au contraire. Mais Steve Jobs n'est pas le seul, semble-t-il, toujours selon le journaliste du New York Times. Evan Williams, l’un des fondateurs de Twitter, pousse ses enfants à lire des livres pour les détourner de la tablette. Les écrans sont en effet déconseillés aux enfants trop jeunes.

N’ayant jamais su comment les enfants de Steve Jobs passaient leur temps, l’auteur de l’article a interrogé Walter Isaacson, l’auteur du livre Steve Jobs, qui a passé beaucoup de temps chez lui. «Chaque soir, Steve se faisait une règle de partager le dîner à la grande table de la cuisine pour discuter de livres, d’histoire et de tout un tas de choses», a-t-il répondu au journaliste. «Personne n’a jamais sorti un iPad ou un ordinateur. Ses enfants ne semblaient pas accros à ces appareils», a conclu Walter Isaacson.