Elle apprend à 24 ans qu’elle vit sans cervelet

DECOUVERTE La jeune femme se plaignait de vertiges…

W.M.

— 

Illustration d'un cerveau humain.
Illustration d'un cerveau humain. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Elle éprouvait des difficultés à marcher et parler. Sa diction était d’ailleurs loin d’être parfaite. Une femme de 24 ans qui se plaignait de vertiges a découvert qu’il lui manquait le cervelet après avoir fait une radio dans un hôpital chinois, rapporte le New Scientist.

Ce petit bout de cerveau, situé à l’arrière du crane ne pèse que 10% du volume total du cerveau mais contient 50% des neurones, souligne Slate.

La plupart des individus qui naissent sans cervelet meurent rapidement et la découverte de l’absence de cette partie du cerveau ne survient généralement qu’au moment de l’autopsie, explique le journal spécialisé.

Elle a su marcher à 7 ans

La patiente a plus de 20 ans mais est affectée par une prononciation compliquée. Par ailleurs, sa mère a rapporté qu’elle n’avait réellement su marcher qu’à l’âge de 7 ans. Une des conséquences de l’absence du cervelet qui a un rôle central dans la motricité et l’équilibre.

Mais ces légères séquelles semblent relativement moindres. Ce cas va sans doute faire avancer les neurosciences.