Etats-Unis: Un avion atterrit en urgence à cause d’une dispute au sujet d’un siège incliné

AVION Qui était dans son droit: le passager qui voulait incliner son siège ou celui qui voulait étendre ses jambes?...

Fabrice Pouliquen

— 

 Le vol 1462 de la compagnie américaine United Airlines, reliant New York à Denver, a dû faire étape à Chicago, le temps de faire sortir les deux passagers à l'origine de la bagarre.
Le vol 1462 de la compagnie américaine United Airlines, reliant New York à Denver, a dû faire étape à Chicago, le temps de faire sortir les deux passagers à l'origine de la bagarre. — Joe Raedle afp.com

Dans un avion, certains passagers sont prêts à utiliser toutes les astuces possibles pour défendre leur espace de confort. Même jusqu’à poser sur le siège du voisin un système ingénieux empêchant ce dernier d’incliner son siège.

Le «knee defender», l’arme diabolique

Aux Etats-Unis, cette technologie s’appelle le «knee defender» et a été à l’origine d’une bagarre en plein ciel lorsqu’un passager a voulu faire subir cette technologie diabolique à son voisin de devant sur le vol 1462 de la compagnie américaine United Airlines, reliant New York à Denver. La dispute, entre cet homme et cette femme âgés tous deux de 48 ans, a atteint un tel niveau que l’équipage a préféré atterrir en cours de route, à Chicago. Avant de reprendre la route pour Denver sans les deux turbulents. Le vol a accusé 1h38 de retard.

Une technologie interdite à bord

Mais lequel des deux passagers était dans son droit? Est-ce le passager de devant qui désirait incliner son siège ou celui de derrière, qui souhaitait étendre ses jambes et utiliser la tablette pour y poser son ordinateur portable? Vaste question qui a été discutée sur le plateau de la chaîne CNBC ou sur la chaîne YouTube TomoNews. United Airlines, tout comme la majorité des compagnies aériennes américaines, interdit l’utilisation du «knee defender» à bord de leurs avions.