La femme d’un militant anti-gay le quitte… pour une autre femme

ARROSEUR ARROSE Cela pourrait «expliquer» son militantisme …

Audrey Chauvet

— 

Le compte Twitter du militant anti-gay texan Jonathan Saenz.
Le compte Twitter du militant anti-gay texan Jonathan Saenz. — Twitter

Faut-il trouver des circonstances atténuantes à Jonathan Saenz, un virulent militant anti-gay du Texas? Probablement pas, mais les médias américains ont découvert que sa détermination à luttre contre l’homosexualité pourrait provenir d’une amère déception amoureuse. Le site Lone Star Q révèle que sa femme l’a quitté quelques mois avant qu’il ne prenne la tête de l’organisation Texas Values. Et, cela a sans doute son importance: elle l’a quitté pour une autre femme.

Troubles psychiatriques

D’après le site américain, Corinne Saenz est «membre de la communauté LGBT» et sortait avec une femme au moment où elle a divorcé de Jonathan, déjà fortement impliqué dans les mouvements conservateurs texans.

Durant la procédure de divorce, Jonathan Saenz aurait tout fait pour empêcher que ses enfants soient en contact avec l’amie de son ex-femme. Il aurait également tenté de la faire incarcérer pour avoir refusé de se soumettre à un test psychologique, pour lequel il avait toutefois refusé de payer la facture de 2.500 dollars. Il semble pourtant que ce soit lui qui ait eu des troubles psychiatriques durant leur mariage: il a obligé son ex-femme à produire tous les documents en sa possession «ayant trait à des traitements psychiatriques, psychologiques, de conseil ou de santé mentale» le concernant.

Aujourd’hui militant virulent contre l’homosexualité, Jonathan Saenz affirme que le mariage entre personnes du même sexe mène à la polygamie, au mariage entre parents, et que les activistes gays veulent mettre les Chrétiens dans des camps de concentration.