Frappé par la foudre, il termine 3e d'un ultra marathon

COURSE Rien ne pouvait stopper Adam Campbell...

Romain Scotto
— 
Capture d'écran d'un ultra-marathonien ayant survécu à la foudre en pleine course.
Capture d'écran d'un ultra-marathonien ayant survécu à la foudre en pleine course. — Capture d'écran/20Minutes

Quoi qu’il advienne, je finirai la course. Voilà l’état d’esprit dans lequel était Adam Campbell, lors d’un ultra marathon dans les montagnes du Colorado, le week-end dernier. Troisième de l’épreuve, ce coureur au long cours n’a pas été freiné par la foudre qui l’a touché lors de son raid, alors qu’il se trouvait avec un autre compétiteur.

Au 90e km (sur les 160 de l’épreuve), le duo franchissait Handies Peak, le point culminant de la course, en pleine nuit et sous un orage battant. «A cet endroit, il n’y a pas d’abri, pas d’arbre, pas de rocher. Vous êtes entièrement exposé aux éléments, témoigne Adam Campbell. Nous avons vu que la foudre a frappé le sommet mais nous n’avions pas le choix. Nous devions traverser le mont le plus rapidement possible.» Jusqu’à ce qu’il fasse lui-même office de paratonnerre.

L’ultra marathonien n’a pas été blessé sur le coup même s’il a été projeté au sol. Seule sa lampe frontale n’a pas survécu au choc. Remis du choc, il a donc poursuivi son chemin pour terminer l’épreuve sur le podium. Prochain défi, franchir le Styx en course et survivre à une attaque extraterrestre.