Son mariage est annulé, elle gifle la maire

INSOLITE L'édile a porté plainte alors que l'annulation pourrait être un canular...

M.B.

— 

Echange d'alliances lors d'un mariage
Echange d'alliances lors d'un mariage — Kenzo Tribouillard AFP

Une Belge au sang chaud. Samedi dernier devait être un grand jour pour Marie-Ange Niderleidner. Le mariage de cette femme de 44 ans avec Yannick Lejeune, 34 ans, était prévu à l’ancienne maison communale d’Aubange situé en région wallone.

Mais «lui en costume, elle en robe habillée», vont trouver porte close, rapporte lavenir.net. En effet, en contactant l’hôtel de ville d’Athus, situé à 3 km, on les informe «que M. Lejeune lui-même aurait téléphoné à l’administration communale pour reporter le mariage au 26 juillet». «Faux», rétorque ce dernier.

«Ils ont donc annulé le mariage sans vérifier»

Ni une, ni deux, les deux tourtereaux se rendent à la mairie pour tirer les choses au clair. La bourgmestre confirme «que son administration a reçu un coup de téléphone annulant le mariage et qu’on aurait reconnu la voix de M. Lejeune». Et Véronique Biordi de leur demander de «régler leurs problèmes de couple ailleurs». Réponse immédiate de Marie-Ange Niderleidner qui se sent «offensée»: elle gifle la maire. Celle-ci décide de se rendre à la police et porte plainte pour coups avant d’aller chez le médecin pour se faire rédiger un certificat médical.

Le lendemain, le père de Yannick Lejeune demande à rencontrer la maire qui lui indique ne pas savoir «qui avait téléphoné» pour reporter la cérémonie: «Ils ont donc annulé le mariage sans vérifier». «Est-ce l’œuvre d’un usurpateur? D’un mauvais plaisantin?», s’interroge lavenir.net.

Finalement, l’histoire pourrait avoir une fin heureuse. Non seulement le mariage de Marie-Ange et Yannick se tiendra ce samedi, mais en plus Véronique Biordi a accepté une médiation avec le couple. Si Marie-Ange Niderleidner a présenté ses excuses pour son geste, la bourgmestre n’a pas retiré sa plainte.