Des yeux de 5.000 m² affichés sur un porte-conteneur par l'artiste JR

ART Sur le flanc droit du navire, apparaît le regard d'Elizabeth Kamanga, une mère de famille kényane que JR avait photographiée en 2009 dans le bidonville de Kibera, au sud de Nairobi...

M.C. avec AFP

— 

Le porte-conteneurs Magellan a levé l'ancre avec sur son flanc droit un gigantesque collage de 5.000 m², réalisé par l'artiste JR, de la photo des yeux d'une femme kenyane, au Havre, le 4 juillet 2014.
Le porte-conteneurs Magellan a levé l'ancre avec sur son flanc droit un gigantesque collage de 5.000 m², réalisé par l'artiste JR, de la photo des yeux d'une femme kenyane, au Havre, le 4 juillet 2014. — CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Le porte-conteneurs Magellan sur lequel l'artiste JR a fait réaliser un collage géant montrant le regard d'une femme kényane a finalement quitté le port du Havre samedi matin, a constaté un journaliste de l'AFP. Un retard important avait été pris vendredi pendant le chargement des quelque 16.000 conteneurs du navire de la CMA-CGM empêchant un départ avant la nuit. «Du coup ils ont retardé le départ à ce matin pour que des photos puissent être prises», a indiqué à l'AFP un employé de la capitainerie du port.

Le navire est apparu au bout du chenal, à la sortie du port vers 6h30. Sur son flanc droit apparaissait le regard d'Elizabeth Kamanga, une mère de famille kényane que JR avait photographiée en 2009 dans le bidonville de Kibera, au sud de Nairobi. Ce regard géant de 5.000m², qui s'étend sur 160 conteneurs formant la face tribord du navire, ne peut être bien perçu qu'à une certaine distance.

Seuls quelques badauds havrais à cette heure matinale ont pu profiter du spectacle. JR et des membres de son équipe ont réalisé des photos près de la capitainerie, a-t-on constaté. La compagnie CMA-CGM avait présenté ses excuses vendredi soir pour le retard pris dans le chargement des autres conteneurs, alors que la mise en place du collage géant était achevée. L'opération JR était l'événement phare du premier festival «Terre d'eaux» organisé par une association de communes de l'estuaire de la Seine, parmi lesquelles Le Havre et Deauville.