Les blondes ne sont pas forcément stupides, selon une étude

SCIENCES La couleur de cheveux est «un trait superficiel», liée à un gène qui ne modifie pas la biologie de toute autre partie du corps...

Bérénice Dubuc

— 

Illustration: Une jeune femme blonde.
Illustration: Une jeune femme blonde. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Non, les blondes ne sont pas plus bêtes que les autres, et maintenant, c'’est scientifiquement prouvé. Des scientifiques américains de l’Université de Stanford, en Californie, ont en effet démontré que la couleur des cheveux n’affectait absolument aucun autre trait de la personnalité. Cette étude, publiée dans la revue Nature Genetics, dissipe donc la légende selon laquelle chevelure blonde égale intelligence inférieure.

Selon David Kingsley, chercheur principal, «le mécanisme génétique qui contrôle le fait d’avoir des cheveux blonds ne modifie pas la biologie de toute autre partie du corps.» Le gène qui sous-tend la couleur des cheveux n’a pas d’impact sur le cerveau ou l’intelligence car la couleur des cheveux est «un trait superficiel», souligne-t-il. Il explique ainsi que changer une seule «lettre» de l’ADN permet de transformer une brune en blonde, et inversement.

Pas de lien génétique entre cheveux blonds et yeux bleus

Les scientifiques ont en effet pratiqué cette expérience sur des souris, qui sont alors nées avec une fourrure dorée. La seule modification constatée a été l’altération du gène «Kit ligand», déjà connu pour son effet sur la couleur des cheveux, qui présente une activité réduite de 20% par rapport à sa «version brune».

Ils ont également démonté un autre stéréotype, en mettant en lumière le fait que le gène qui suppose des cheveux blonds n’affecte pas la couleur des yeux. En clair, cheveux blonds et yeux bleus ne sont pas génétiquement liés.

Mots-clés :