Nantes: Un voilier sur les traces de Jules Verne

PATRIMOINE Une expédition s'élance samedi de Nantes en direction de Kiel, en Allemagne...

A Nantes, Frédéric Brenon

— 

Le " Saint-Michel II ", amarré à Nantes.
Le " Saint-Michel II ", amarré à Nantes. — F. Elsner/20 Minutes

Mis à l’eau pour la première fois il y a trois ans après six années de chantier, le Saint-Michel II s’élancera samedi après-midi, de l’île de Nantes, pour la «plus importante expédition de son histoire». Le voilier, qui n’est autre que la réplique exacte du bateau ayant appartenu à Jules Verne de 1876 à 1878, naviguera pendant quinze jours jusqu’en mers du Nord et Baltique «sur les traces» du célèbre écrivain.

Les six marins à bord, tous membres de l’association la Cale 2 l’île, rejoindront Kiel (Allemagne), théâtre d’un grand rassemblement international de vieux grééments.

133 ans après l'écrivain

«Jules Verne avait effectué ce même voyage il y a 133 ans, mais avec le Saint-Michel III et seulement deux équipiers, raconte Alain Doaré, président de l’association. Il avait ensuite poursuivi jusqu’à Copenhague. Son périple a été décrit en annexe du livre La Jangada. Il y aura de l’émotion à se confronter aux mêmes difficultés de l’itinéraire.»

Le Saint-Michel II a été construit pour cela: entretenir la culture vernienne en reproduisant autant que possible les voyages de l’écrivain, le plus souvent sur l’Atlantique ou autour des îles britanniques. «C’était un grand amateur de voile. Ses différentes navigations, notamment celles effectuées à bord du Saint-Michel II, ont inspiré plusieurs de ses romans.»

A Kiel, l’équipage nantais se sait attendu. «La communauté vernienne est très importante en Allemagne, précise Alain Doaré. Nous serons les ambassadeurs de la ville de Nantes et l’un des rares pavillons français sur place.»