VIDEO. Pour Téhéran, danser sur Pharrell Williams, c’est « vulgaire »

IRAN Six jeunes Iraniens ont été arrêtés pour vulgarité et ont dû s’excuser publiquement après avoir dansé sur le morceau «Happy» de Pharrell Williams…

Fabrice Pouliquen

— 

La vidéo montre trois hommes et trois femmes non voilées chantant et dansant dans des rues et sur des toits de Téhéran
La vidéo montre trois hommes et trois femmes non voilées chantant et dansant dans des rues et sur des toits de Téhéran — Capture d'écran/Youtube

De Paris à Mexico en passant par Erevan, aucune ville n’a échappé à l’épidémie de joie insufflée par le dernier clip de Pharrell Williams, «Happy» dont la nouvelle mode consiste à reprendre le clip sous forme de lipdub. Mais en Iran, ça ne passe pas, rapportent Le Monde et le site américain Gawker.


>>Pour voir la vidéo originale dans son intégralité, cliquez ici.

Arrêtés pour «vulgarité»

Six jeunes en ont fait les frais après s’être filmés en train de danser non voilés dans des rues et sur des toits de Téhéran sur la musique du chanteur pop américain. Colère des milieux conservatistes qui déplorent que leurs compatriotes, en particulier les jeunes, délaissent les valeurs islamiques pour se tourner vers un mode de vie plus occidental. Les six jeunes ont alors été arrêtés pour «vulgarité» et ont été contraints de s’excuser publiquement à la télévision.

Le plus grand lipdub du monde: «Happy» de Pharrell Williams - 20Minutes