Canada: Cinq dollars en moins sur l’addition si les enfants se tiennent bien

INSOLITE Un restaurant de Calgary offre une réduction de cinq dollars aux familles dont les enfants sont sages...

Audrey Chauvet

— 

L'addition d'un restaurant de Calgary, au Canada, offrant une réduction pour les enfants bien élevés.
L'addition d'un restaurant de Calgary, au Canada, offrant une réduction pour les enfants bien élevés. — Reddit

Les enfants qui braillent au restaurant pourraient coûter aux clients d’un restaurant de Calgary, au Canada. Une photo diffusée sur Reddit le week-end dernier a révélé une opération commerciale destinée à récompenser les familles dont les enfants se tiennent bien: l’addition d’un repas au Carino Bistro mentionnant une réduction de cinq dollars pour «Enfants bien élevés».

Le restaurant japonais a attiré l’attention sur lui à cause de cet engouement sur le Web mais son patron, Toshi Karino, assure pratiquer cette ristourne depuis plus d’un an. «C’est la première fois que nous avons une preuve que les gens l’ont remarquée». Car le rabais n’est pas annoncé: c’est la surprise du chef qui arrive, ou pas, au moment de la douloureuse. «Nous ne disons rien, nous ne le faisons pas savoir aux clients, raconte Toshi Karino. Nous les remercions simplement en leur donnant l’addition.»

Prochaine cible, les smartphones à table

Le but de l’opération n’est donc pas de décourager les familles à bambins bruyants mais plutôt de féliciter une attitude respectueuse des voisins: «Nous n’avons que 35 couverts, c’est assez petit et les tables sont proches les unes des autres, poursuit le patron du Carino Bistro. Nous voulons montrer que nous apprécions les enfants et les parents qui n’incommodent pas les autres clients.»

La révélation de la réduction pourrait toutefois obliger Toshi Karino à changer de méthode: «Si nos clients ne sont pas contents parce que nous ne leur accordons pas la réduction, ce sera un souci», pense le cuisinier japonais. «Peut-être va-t-il falloir penser à autre chose.» Et il a déjà une idée derrière la tête: baisser la note des couples qui ne consulteraient pas leur smartphone pendant tout le repas.