Les femmes préfèrent de loin un homme nul en cuisine plutôt qu'au lit

A.-L.B.

— 

Exposition à l'Académie du sexe et des relations de Londres.
Exposition à l'Académie du sexe et des relations de Londres. — Jonathan Hordle/SIPA

Dans quelle mesure le sexe et la nourriture contribuent au bonheur? Un sondage Harris Interactive pour Grazia publié ce mercredi s’intéresse à la question.

Pour les hommes, le sexe devance généralement la nourriture pour les rendre heureux. 39% d'entre eux déclarent tirer plus de plaisir du sexe que de la nourriture, contre 32% des femmes. Quant aux femmes, 23% d’entre elles déclarent tirer plus de plaisir de la nourriture que du sexe, contre 13% des hommes.

Les personnes en couple semblent d’ailleurs tirer plus de bonheur du sexe que les personnes seules. Et parmi ces couples, ce sont ceux qui ont des enfants qui déclarent préférer le sexe à ceux qui n’ont pas d’enfant.

Foie gras pour les hommes, chocolat pour les femmes

Quant aux aliments qui procurent le plus de plaisir aux Français, les hommes préfèrent le foie gras (38%) et le steak (35%), alors que les femmes citent plutôt le chocolat (57%) et les fraises (36%).

Les Français apparaissent enfin très partagés lorsqu'il s'agit de choisir entre une privation de sexe et une privation de nourriture. Alors que les hommes se priveraient plus volontiers de nourriture en se mettant au régime (59%), les femmes opteraient en majorité pour une absence de sexe (57%).

Enfin, pour 72% des Français, il est pire d'avoir un conjoint mauvais au lit qu'en cuisine (27%). Et sur ce point, les femmes sont encore plus nombreuses que les hommes à estimer que le pire défaut pour un conjoint réside dans le fait de ne pas être bon au lit (78% pour 65% des hommes).