A Rennes, le meilleur pizzaïolo de France est dépassé par son succès

GASTRONOMIE Le gérant de l'Angello a terminé à la quatrième place du championnat du monde...

Jérôme Gicquel
— 
Yann Dayer a ouvert la pizzeria l'Angello il y a deux ans et demi à Rennes.
Yann Dayer a ouvert la pizzeria l'Angello il y a deux ans et demi à Rennes. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

«Complet jeudi. Complet vendredi. Il reste encore quelques places pour samedi soir.» Pour goûter aux pizzas de Yann Dayer, mieux vaut ne pas être pressé. Car, depuis deux mois le gérant de l'Angello, situé boulevard de Verdun, collectionne les trophées.

Le 6 février, il décrochait le titre de champion de France à Paris avec sa pizza Sapori (bœuf séché, de câpres de Sicile, de mizuna blanche et rouge, de pousses de chicorée, de mozarella et de raifort). Il y a une semaine, le Rennais a récidivé en terminant quatrième du championnat du monde qui se tenait à Parme, en Italie.

« Pas pour la gloire »

Un succès que le pizzaïolo a du mal à gérer. «Je dois désormais refuser du monde. C'est un peu frustrant mais je suis limité au niveau taille», indique-t-il. Avec seulement 20 couverts, l'Angello a en effet du mal à supporter la notoriété soudaine de son patron, qui garde malgré tout les pieds sur terre.

«Je ne fais pas ça pour la gloire. J'y vais pour voir ce qui se passe ailleurs  et rencontrer des collèges qui sont dans cette même recherche de qualité», poursuit le pizzaïolo de 40 ans. Yann Dayer rêve désormais d'un établissement plus grand. «Une quarantaine de couverts à Rennes, ce serait parfait. Mais il faut d'abord que je trouve un bon repreneur ici pour que le restaurant perdure», prévient-il.