Vaucluse: Les gendarmes perturbent la séance SM

FAITS DIVERS Son voisin pensait qu’elle était battue contre son gré…

20 Minutes

— 

Fouet. Image d'illustration.
Fouet. Image d'illustration. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Conseil du jour: avertir ses voisins avant une séance de sadomasochisme… Nos confrères du Dauphiné nous rapportent ce mardi un faits divers piquant, mais aux conséquences judiciaires nulles, survenu dimanche à Pernes-les-Fontaines (Vaucluse).

Dans l’après-midi, les gendarmes ont été appelés pour secourir une femme dont le voisin disait l’avoir vue être battue. Une fois sur place, ils trouvent dans le jardin d’une villa une femme nue en train de se rhabiller en plein air, des marques rouges dans le dos et sur les fesses. Le voisin raconte alors qu’il l’avait vue être fouettée par deux hommes, ligotée et nue sur une chaise.

Plus de discrétion

Mais l’enquête des gendarmes a conclu que cette femme était consentante et qu’elle avait appelé avec son mari une troisième personne, rencontrée sur Internet, pour s’adonner à une séance de sadomasochisme. La femme, rapporte le Dauphiné, n’a pas voulu porter plainte et a indiqué qu’elle était «ravie».

Les gendarmes ont tout de même conseillé aux trois individus d’être plus discrets à l’avenir.