Des chercheurs français sont parvenus à reconstituer une partie du génome de la hyène des cavernes, une espèce préhistorique depuis longtemps disparue, à partir de ses seuls excréments, confirmant du même coup sa proche parenté avec la hyène tachetée actuelle.
Des chercheurs français sont parvenus à reconstituer une partie du génome de la hyène des cavernes, une espèce préhistorique depuis longtemps disparue, à partir de ses seuls excréments, confirmant du même coup sa proche parenté avec la hyène tachetée actuelle. — Joseph Eid afp.com

INSOLITE

Zambie: Un homme se fait dévorer le pénis par une hyène

Il était parti nu dans la brousse sur les conseils d’un guérisseur…

Trois doigts de pied et son pénis : voilà ce qu’un jeune Malawite, parti nu dans la brousse en Zambie sur les conseils d'un guérisseur traditionnel, a laissé dans la gueule de l’hyène qui l’a attaqué, a  indiqué mercredi l'hôpital où il est soigné. «Je suis parti dans la brousse et on m'a demandé de me mettre nu. Une hyène est arrivée et a commencé à manger mes doigts de pied, et finalement mes parties masculines», a déclaré Chamangeni Zulu au quotidien Times of Zambia, après avoir été attaqué non loin de la ville frontalière de Chipata (est), le 24 mars.

Le jeune homme aurait accepté cette épreuve dans l'espoir de devenir riche, suivant la prescription d'un guérisseur traditionnel. Il est sorti de l'hôpital ce lundi pour retourner au Malawi à la demande de ses proches, a expliqué à l'AFP soeur Precious Matongo, une infirmière de l'établissement. «Il faudra qu'il continue à nettoyer ses plaies, mais son état est stable», a-t-elle précisé. L'influence des guérisseurs traditionnels, qui sont également leaders spirituels et sorciers, est encore très forte au Malawi comme en Zambie.