VIDEO. The Miracle Machine: Fausse machine mais vraie cause

INSOLITE Ce coup publicitaire a pour but de promouvoir Wine to Water, un organisme qui donne accès à l'eau potable partout dans le monde...

Romain Lescurieux

— 

Ils transforment l'eau en vin
Ils transforment l'eau en vin —

Chambre de fermentation, chauffage, thermomètre, mixeur, microprocesseur, antenne Bluetooth: l’arsenal de la Miracle Machine permet de transformer l’eau en vin. Sans l’aide de Jésus.

Un vin connecté

Kevin Boyer et Philip James, deux entrepreneurs de la Silicon Valley, ont mis au point un vin qui nécessite cette sorte de carafe, un smartphone et de l’eau. Après, rien de plus simple: l’application mobile dédiée vous permet de sélectionner le type de vin que vous souhaitez (un Cabernet ou encore un Côte du Roussillon) et vous indique quels ingrédients sont à ajouter.

Il ne reste alors plus qu’à utiliser l’application pour régler quelques paramètres de fermentation et d’autres critères. Le logiciel se connecte ensuite à la Machine grâce au Bluetooth et surveille la progression du vin. Et prévient lorsqu’il est arrivé à maturité. Comptez environ trois jours avant de pouvoir déguster ce vin du XXIe siècle.

Faux gadget mais vrai engagement

Mais tout cela ne verra pas le jour. La «Miracle Machine» est en réalité un coup de projecteur pour une vraie cause mondiale: l’accès à l’eau potable. En effet, les deux hommes ont voulu attirer le regard vers un organisme à but non lucratif, Wine To Water.

«Près de deux millions d’enfants meurent chaque année à cause de la consommation d’eau contaminée et de piètres conditions d’hygiène», indique Philip James. «Le miracle de transformer l’eau en vin est peut-être encore inaccessible, mais Wine to Water a montré que le vrai miracle qui consiste à fournir de l’eau potable est bel et bien à notre portée», ajoute-t-il.