Les poux adorent les selfies

INSOLITE Selon une chercheuse, les photos de groupes sont surtout l'occasion de partager ses poux...

A.Ch.

— 

Des jeunes femmes font un "selfie", une photo de groupe prise soi-même.
Des jeunes femmes font un "selfie", une photo de groupe prise soi-même. — MWA/ZOJ/WENN.COM/SIPA

Espérons que Bradley Cooper a une hygiène capillaire parfaite: les «selfies», les photos de groupe prises soi-même en tendant le bras le plus loin possible pour voir toutes les têtes serrées les unes contre les autres,  seraient surtout une aubaine pour les poux, explique une experte ès poux de San Francisco. Très populaires parmi les ados qui illustrent ainsi leur amitié sur les réseaux sociaux, les selfies auraient favorisé la prolifération des poux chez les jeunes.

«J’ai constaté une recrudescence des poux chez les ados cette année, explique Marcy McQuillan au journal de San Francisco sfist.com. Habituellement, je traite des enfants plus jeunes, car ils ont un plus grand risque de contact entre têtes. Mais aujourd’hui, les ados se collent la tête les uns aux autres chaque jour pour prendre des photos avec leur téléphone» , déplore-t-elle. Dans son cabinet de traitement contre les poux, Marcy McQuillan reçoit dix fois plus d’ados qu’il y a quelques années: «J’ai évoqué les selfies avec chaque ado traité. Ils admettent tous qu’ils en prennent tous les jours. Je pense que les parents et les ados doivent être alertés: les selfies, c’est marrant, mais pas sans conséquences».