VIDEO. États-Unis: Ils trouvent un trésor en pièces d’or sur leur propriété

DÉCOUVERTE e trésor, estimé à 10 millions de dollars, pourrait être le plus précieux jamais découvert aux États-Unis...

Bérénice Dubuc

— 

Capture d'écran du site de numismatique Kagin's, le 26 février 2014.
Capture d'écran du site de numismatique Kagin's, le 26 février 2014. — Kagin's

Certains tombent sur un os, eux sont tombés sur un trésor. Un couple de Californiens a trouvé 10 millions de dollars (7 millions d’euros) de pièces de monnaie du 19e siècle enterrés sur sa propriété, rapporte le Daily Mail. Il pourrait s’agir du trésor le plus précieux découvert aux États-Unis.

En février 2013, alors qu’il se promenait avec son chien sur leur propriété de la région de Gold Country, région où a commencé la ruée vers l’or en Californie en 1848, le couple d’une quarantaine d’années, habitant la propriété depuis plusieurs années, est tombé sur une vraie mine d’or: 1.427 pièces d’or rares, à l’état ​​neuf, enterrées à l’ombre d’un vieil arbre.


Ils découvrent 10 millions de dollars dans leur... par SIPAMEDIA

Huit boîtes découvertes

Alors qu’ils se promenaient sur une partie de la propriété surnommée Saddle Ridge, le long d’un chemin où ils se baladent depuis des années, la femme s’est penchée pour examiner une vieille boîte rouillée que l’érosion avait fait sortir légèrement du sol. «Ils sont retournés sur les lieux et ont trouvé les restes d’une autre boîte, enterrée un peu plus profondément», indique un communiqué du cabinet numismatique Kagin’s.

«Après plusieurs allers et retours (et l’aide d’un détecteur de métaux), ils ont finalement mis à jour un total de huit boîtes.» A l’intérieur, des pièces de monnaie de 5, 10 et 20 dollars (les billets ont été interdits en Californie jusqu’en 1870), rangées plus ou moins dans l’ordre chronologique, les pièces allant de 1847 à 1894.

Bien que leur valeur faciale n’atteigne que les 27.000 dollars (plus de 19.600 euros), au moins 14 constituent les plus beaux exemplaires jamais trouvés de ces modèles. L’une d’elles, datant de 1866, est estimée à près d’un million de dollars.

Anonymat


Le numismate Don Kagin, qui représente le couple, a indiqué avoir rencontré le mari et la femme en avril dernier. Selon lui, ils souhaitent rester anonymes pour éviter une nouvelle ruée vers l’or sur leur propriété, et pour continuer de vivre la même vie. Ils ont l’intention de vendre la majorité des pièces sur le site de Kagin’s et sur Amazon, tout en en conservant quelques-unes en souvenir, et d’utiliser l’argent pour payer leurs factures et faire un don discret à des œuvres de bienfaisance locales.

Avant la vente, ils ont accepté de prêter certaines pièces à l’Association américaine numismatique pour son salon national, qui s’ouvre jeudi à Atlanta.

Le couple n’a cependant aucune idée de l’identité de la personne qui a caché les pièces à cet endroit. «La famille et leurs avocats ont cherché qui aurait pu les y mettre, mais ils n’ont rien trouvé», dit Don Kagin, précisant que celui qui a caché les pièces pourrait avoir été dans l’industrie minière.