VIDEO. Mercury, le chaton à deux pattes qui émeut le Web

ANIMAUX Le petit chat a été trouvé en septembre 2013, les pattes avant tranchées, «probablement par un taille-haies»...

Bérénice Dubuc

— 

Capture d'écran d'une vidéo de Mercury, le chaton dont les deux pattes avant ont été tranchées.
Capture d'écran d'une vidéo de Mercury, le chaton dont les deux pattes avant ont été tranchées. — 20 Minutes

Après Oscar le petit chat aveugle qui nous avait tiré les larmes, une autre histoire-triste-mais-qui-finit-bien attendrit les internautes: celle de Mercury, chaton dont les pattes avant ont été sectionnées, rapporte le Daily Mail.

Le petit chat a été trouvé en septembre 2013, alors qu’il n’était âgé que de quatre jours. Il avait encore les yeux fermés, mais ses pattes avant avaient été tranchées, «probablement par un taille-haies». Sur la page Facebook Raising Mercury, les propriétaires du chaton racontent en effet que «les gens dans le quartier avaient tondu les pelouses juste avant qu’il ne soit trouvé».

Photos et vidéos sur Facebook

Le chaton a ensuite été emmené chez le vétérinaire, ses blessures nettoyées, et il a été confié à une famille d’accueil, qui l’a soigné et nourri 24h sur 24, 7 jours sur 7. Et, alors que Mercury devait être proposé à l’adoption, ses gardiens ont choisi de le garder. «Nous ne pouvions tout simplement pas nous séparer de lui». Aujourd’hui, la patte droite du petit chat s'arrête juste avant son coude, et sa patte gauche s'étend légèrement après.

Cependant, cela n’empêche pas Mercury de jouer comme tous les autres chatons: ses membres antérieurs  ne lui causent pas de douleur, selon ses maîtres, et il a développé ses pattes arrière, qu’il utilise pour se tenir debout et sauter. Et ses propriétaires ne manquent pas de publier sur Facebook vidéos et photos de l’évolution du chaton. La page, ouverte le 10 janvier 2013, a atteint les 15.000 «amis» dimanche.

Selon ses propriétaires Mercury ne peut pas recevoir de prothèse, car il faut pour cela qu'au moins 40 % du membre soit intact. Il pourrait cependant, une fois adulte, recevoir un appareillage de mobilité si ses muscles pectoraux sont assez développés.

>> Regardez une vidéo de Mercury: