Le «sexe planifié», le bon plan des parents en 2014?

ETUDE Selon un récent sondage britannique, le «sexe planifié» est une tendance majeure chez les parents débordés...

C.P.

— 

Couple avec un bébé (illustration).
Couple avec un bébé (illustration). — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Adieu la fougue irrépressible des premiers ébats, place aux rapports sexuels planifiés sur Outlook. Selon un (très déprimant) sondage réalisé par le site britannique consacré à la parentalité Netmums, 60% des parents interrogés ont besoin d’organiser à l’avance leurs moments d’intimité. Seulement un tiers parviendrait à avoir un rapport sexuel par semaine, tandis qu’un quart aurait cette chance au plus une fois par mois.

«Chéri(e) tu serais dispo mercredi en 8 pour un câlin?»

«La spontanéité est charmante quand on a le temps pour ça, mais les gens réalisent qu’en réalité, si on attend que ce moment arrive, il ne se produira probablement jamais», a confié au Daily Mail la cofondatrice de Netmums.

Résultat: selon le site, «le sexe planifié» est une des tendances phares de la parentalité en 2014… avec les photos professionnelles de bébés en train d’écraser leur gâteau d’anniversaire, les play-lists spécial accouchement, les bijoux de naissance ou les kits de survie en cas de coupure d’électricité. On serait toutefois curieux de savoir comment a été constitué leur panel, franchement flippant.