Elles affichent un nez en forme de Tour Eiffel dans l'espoir de séduire les employeurs

CHIRURGIE Ces opérations se multiplient chez les jeunes qui cherchent un emploi...

O.G. Avec AFP

— 

Des publicités vantent l'opération qui permet aux jeunes Chinois d'arborer un nez en forme de Tour Eiffel.
Des publicités vantent l'opération qui permet aux jeunes Chinois d'arborer un nez en forme de Tour Eiffel. — PETER PARKS / AFP

Il y avait le nez en trompette, il y a désormais le nez en Tour Eiffel. Alors que des millions de jeunes Chinois sont en compétition pour trouver un premier emploi, des étudiantes se tournent vers la chirurgie esthétique pour augmenter leurs chances... n'hésitant pas à voir grand et à remodeler leur nez supposément à l'image de la tour Eiffel.

Douze opérations de ce type en un mois

«Nous sommes influencés par la beauté de la tour Eiffel; ainsi, nous ne nous contentons pas d'ajouter quelque chose au nez, nous le reconstruisons», affirme le chirurgien Wang Xuming, qui dit réaliser chaque mois une douzaine d'opérations de ce type. Les employeurs chinois ne font souvent pas mystère de l'importance des critères physiques pour le choix d'un candidat, certains précisant la taille requise dans leurs petites annonces. Et les étudiants sont de plus en plus nombreux à passer sous le scalpel dans l'espoir de mieux séduire un recruteur potentiel, faisant prospérer le secteur de la chirurgie esthétique, déjà au 3e rang mondial.

Dans la métropole de Chongqing (sud-ouest), où se trouve la clinique du docteur Wang, des douzaines de publicités pour des établissements de chirurgie esthétique sont placardées un peu partout. Sur ces affiches faisant la réclame des «nez tour Eiffel» de Wang Xuming, une jeune femme occidentale aux yeux clairs et au nez droit, parfait selon les canons européens, fait face aux courbes élégantes de l'emblématique monument parisien.

Donner du volume au nez

Wang Xuming se lave les mains avant l'opération d'une patiente, une danseuse de ballet de 33 ans. Après l'avoir anesthésiée, il découpera une portion de tissu sur son front avant de la réinsérer dans son nez afin de donner du volume à ce dernier. «Certains étudiants font face à une forte pression pour trouver un emploi au terme de leurs études. S'ils possèdent de bonnes caractéristiques faciales, ils ont de meilleures chances de trouver un poste», assure le chirurgien.

Liposuccion avant entretien d'embauche

Xu Yang, jeune femme de 26 ans étudiant la muséographie à Pékin, confie que la liposuccion qu'elle s'est offerte cette année était en grande partie motivée par sa recherche d'emploi. «J'étais trop grosse. Après une opération, cela peut être plus facile de trouver du boulot. Parfois, les recruteurs prêtent davantage attention à votre apparence qu'à votre expérience», a-t-elle expliqué.

Le romantisme de la Tour Eiffel

Les «nez tour Eiffel» -- une opération coûtant quelque 60.000 yuans (7.200 euros) -- n'entretiennent qu'une vague relation avec la structure métallique parisienne, a reconnu Mme Li. Mais «la tour Eiffel est un monument classique, avec une forme extrêmement esthétique, et nous essayons de combiner médecine et art. Nous espérons que ces nez deviendront des classiques , suscitant les mêmes sentiments que la tour Eiffel», s'est-elle justifiée. Surtout, la tour parisienne est aux yeux des Chinois une des plus célèbres incarnations d'un «romantisme à la française». Surenchérissant dans le marketing, la clinique compte d'ailleurs offrir un voyage à Paris à quelque jeunes femmes passées sous le scalpel de Xu Wang. Pour afficher son désir d'être embauché comme un nez au milieu de la figure...