Un enfant bolivien âgé 4 ans survit 30 heures seul dans la montagne

MONDE Il a été découvert par les pompiers à 15 kilomètres de chez lui...

C.P. avec AFP

— 

Cerro Aconcagua, dans la province de Mendoza en Argentine, le 29 Février 2012. (Illustration)
Cerro Aconcagua, dans la province de Mendoza en Argentine, le 29 Février 2012. (Illustration) — CEZARO DE LUCA/EFE/SIPA

Ni eau, ni nourriture et un simple T-shirt sur le dos pour résister à des températures qui baissent à environ 10 degrés pendant la nuit. Ariel, le petit Bolivien de 4 ans qui s’était perdu vendredi avec son chien dans des montagnes du centre de l'Argentine, est un  miraculé.

Les secouristes l’ont retrouvé 30 heures plus tard, samedi en fin de journée, dans la cour d'une maison isolée, dans la province de Cordoba à 15 kilomètre de son domicile, en train de jouer avec son chiot de quelques mois qui était resté à ses côtés.

Etat de choc

«C'est un miracle de l'avoir retrouvé en vie. C'est une zone très pentue, sans chemin, il a fait très froid pendant la nuit passée dehors. On ne pensait pas qu'il aurait pu marcher aussi loin de chez lui», a raconté à l'AFP Fabian Vargas, un des pompiers qui a participé aux recherches. «Quand on l'a découvert, ajoute-t-il, il était apeuré, en état de choc, il avait des blessures aux jambes.» Le garçonnet, chaussé de tennis, était seulement vêtu d'un bermuda et d'un T-shirt.

Le petit Bolivien a été examiné par un médecin puis reconduit chez ses parents qui vivent dans une maison sans eau courante ni électricité, près de la décharge publique du bourg de Santa Rosa de Calamuchita.