Grande-Bretagne: Alerte au bateau fantôme peuplé de «rats cannibales»

MONDE Laissé à la dérive sur l'océan atlantique depuis un an par les autorités canadiennes, le navire russe Lyubov Orlova approcherait les côtes britanniques...

C.P.

— 

Le bateau de croisière Lyubov Orlova.
Le bateau de croisière Lyubov Orlova. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Ni équipage, ni feux d’alerte, ni système de localisation… mais seulement une centaine de rats à bord «qui ont dû commencer à se dévorer entre eux», selon un chasseur d’épave belge qui traque le bateau le long des côtes britanniques cité jeudi par The Sun. La presse britannique a lancé l’alerte jeudi sur la possible arrivée prochaine du Lyubov Orlova sur les rives britanniques.

Ce bateau de croisière construit en 1976 en Yougoslavie et baptisé en hommage à une actrice star de la Russie soviétique avait été saisi par les autorités canadiennes et immobilisé dans un port de Terre-Neuve en 2010 à la suite de poursuite à l’encontre de ses nouveaux propriétaires privés. Vendu en 2012 à la République Dominicaine, le bateau avait été perdu en pleine mer lors de son transfert. Rattrapé par les autorités canadiennes, il avait finalement été lâché en février 2013, ces dernières estimant que le navire ne posait plus de problème sécurité, rapporte The Independent.

Depuis, le navire dérive dans les eaux internationales sans avoir pu être précisément localisé. Mais les derniers signaux reçus en mars et avril dernier laisseraient à penser que le Lyubov Orlova a déjà franchi les 2/3 de l’Atlantique et qu’il s’approche des côtes irlandaises ou écossaises. «Nous devons rester vigilant» a réagi le chef de la garde côtière irlandaise, cité par The Independent.