Art ou racisme? La «femme chaise» de Dasha Zhukova au cœur de la polémique

C.P.

— 

Capture d'écran de la photo recadrée de Dasha Zhikova publiée lundi sur le blog russe Buro 24/7.
Capture d'écran de la photo recadrée de Dasha Zhikova publiée lundi sur le blog russe Buro 24/7. — Buro24/7

Elle est belle, blonde, impeccablement habillée d’un chemiser blanc et assise sur les fesses d’une femme noire à moitié dénudée qui lui fait office de chaise. La photo de la Russe Dasha Zhukova, compagne de l’oligarque propriétaire du club de football londonien Chelsea et rédactrice en chef du magazine Garage, publiée lundi sur le site russe Buro 24/7 s’est attirée les foudres de la presse britannique et des internautes.

En plus de son caractère raciste, les critiques ont souligné le choix de sa date de parution, le 20 janvier, date de commémoration de la mémoire de Martin Luther King, héro de la lutte contre la discrimination raciale aux Etats-Unis.

Une polémique telle que le site a aussitôt recadré le portrait de la jeune femme en rognant la chaise et qu’un représentant a lu un message d’excuse: «Buro 24/7 est catégoriquement opposé à l’idée du racisme, de l’oppression ou de l’humiliation de toute forme. (…) Nous voyons cette chaise dans un contexte purement artistique. Nous nous excusons auprès de tous nos lecteurs qui ont été blessés par ces photographies», rapporte ce mardi The Guardian.

Dasha Zhukova s’est défendue en expliquant dans un communiqué que «cette photo qui a été publiée totalement hors de son contexte, est une œuvre d’art conçue spécifiquement comme un commentaire sur la politique du genre et des races et qu’elle voulait s’excuser auprès de quiconque avait été blessé par cette image», indique The Guardian.