Le «quota Cotorep» autour de Charles Beigbeder fait réagir

A. S.
— 
Charles Beigbeder, le 5 novembre 2013 à Paris.
Charles Beigbeder, le 5 novembre 2013 à Paris. — WITT/SIPA

Qui, dans l’entourage de NKM, a dérapé? Dans un article du Monde (accès payant), les «experts» autour de Nathalie Kosciusko-Morizet, la candidate UMP à la mairie de Paris, estiment qu’autour du dissident Charles Beigbeder, il y a «des bras cassés, le quota Cotorep de la campagne». Les réactions indignées n’ont pas tardé sur Twitter, émanant surtout de proches d’Anne Hidalgo, la rivale socialiste, ou de figures de la gauche comme Denis Baupin (EELV). Face au tollé, NKM a répondu que «si ces propos ont été réellement tenus», ce dont elle «doute», «ils sont inexcusables» et elle les condamne.

@leLab_E1 Si ces propos ont été réellement tenus, ce dont je doute, ils sont inexcusables et je les condamne.
— N. Kosciusko-Morizet (@nk_m) January 13, 2014

 

Les propos de l'équipe @nkm_paris sur les listes Beigbeder extrêmement choquants ("quota Cotorep"). Chassez le naturel... #Paris2014
— Denis_Baupin (@Denis_Baupin) January 13, 2014


"Les dissidents, c'est le quota Cotorep". Ainsi s'exprime l'équipe de #NKM, et ça en dit long sur leur vision de la société. #Paris2014
— Ian Brossat (@IanBrossat) January 13, 2014


Pour @nk_m je suis un 'bras cassé' faisant parti du 'quota Cotorep de la campagne' ! Les handicapés apprécieront ! #Paris2014 #Mun75000
— Jacky MAJDA (@JackyMAJDA) January 13, 2014


Pas très gentil pr les Cotorep RT @leLab_E1: L'équipe NKM se moque de Ch. Beigbeder et quota Cotorep de la campagne http://t.co/wEgkZJxTl2
— Cécile Chalancon (@cchalancon) January 13, 2014