Ivre, il emprunte en voiture la voie ferrée et appelle les gendarmes car il est perdu

T'AS VU? Il a endommagé la ligne SNCF Périgueux-Agen...

W. M. avec AFP

— 

Chantier SNCF à la gare de Bordeaux
Chantier SNCF à la gare de Bordeaux — DR/SNCF

Un automobiliste ivre a emprunté par erreur la voie ferrée pour rentrer chez lui de nuit, endommageant la ligne SNCF Périgueux-Agen, coupée ce vendredi matin, a-t-on appris auprès des gendarmes.

L'automobiliste, âgé de 30 ans, était parti de la commune de Besse (Dordogne) pour rentrer chez lui à Marmande (Lot-et-Garonne) à 95 km de là, lorsqu'il s'est trompé à hauteur du passage à niveau de Villefranche du Périgord, empruntant la voie ferrée où il a roulé sur près de deux kilomètres, avant d'appeler les gendarmes parce qu'il était perdu.

1,28g d'alcool dans le sang

Selon les gendarmes, l'automobiliste, qui avait 1,28 gramme d'alcool dans le sang, ne s'est rendu compte de sa méprise que lorsque son véhicule s'est retrouvé en équilibre sur un des rails.

Entendu par les gendarmes, l'homme est convoqué pour une ordonnance pénale le 5 février devant le délégué du procureur de Bergerac.

La circulation des TER, interrompue entre deux gares de la ligne, devait reprendre en fin de la matinée selon la SNCF, dont des agents étaient à pied d'oeuvre pour dégager le véhicule et à réparer le système électrique endommagé.