Une joggeuse percutée par un cerf tombé du ciel

B. de V.

— 

Cerf dans les bois pendant la période du brame.
Cerf dans les bois pendant la période du brame. — SIPA

Le cerf volant, c’est dangereux. Surtout quand le cerf en question est un animal de quelques centaines de kilos. Ce vendredi, une femme qui courait sur un sentier du comté de Loudoun, en Virginie (Etats-Unis), près de Washington DC, a été percutée par un cerf tombé du ciel, nous apprend la chaîne NBC Washington. L'animal venait d'être projeté à plusieurs mètres dans les airs, percuté par un SUV sur une route voisine, vers 18 heures.

La joggeuse, âgée de 27 ans, et la conductrice de la voiture, de 71 ans, ont toutes deux été hospitalisées. Le cerf, qui n'a pas survécu au choc et à la chute, a été mangé par des vautours, selon un voisin, interrogé par la chaîne de télévision locale.

Un habitant des alentours a trouvé la scène «assez stupéfiante», blaguant sur le fait qu’il ferait attention à ne pas se prendre un cerf tombé du ciel lors de son prochain jogging. «Je ne connais pas les statistiques de ce genre d'accident, mais le risque que cela se produise doit être très faible.»