Un Néo-Zélandais lance le Web à la recherche d'une fille rencontrée lors du Nouvel An 2012

WEB Reese McKee, 25 ans, a créé un événement Facebook pour retrouver une mystérieuse Katie...

Nicolas Beunaiche
— 
Capture d'écran de l'événement Facebook créé par un Néo-Zélandais pour retrouver une jeune fille rencontrée à Hong Kong, le 31 décembre 2012.
Capture d'écran de l'événement Facebook créé par un Néo-Zélandais pour retrouver une jeune fille rencontrée à Hong Kong, le 31 décembre 2012. — 20 MINUTES

C’est l’histoire de la plus belle chasse au trésor de l’histoire du Web. Reese McKee, un Néo-Zélandais de 25 ans, vient de lancer un événement Facebook afin de retrouver une mystérieuse fille répondant au nom de Katie, brièvement rencontrée lors du Nouvel An 2012 à Hong Kong.

De cette Katie, dont il n’est même pas certain de l’orthographe du nom, le jeune homme originaire de Wellington ne sait pas grand-chose: elle a dit venir de «DC» (Washington DC, aux Etats-Unis?), était présente à Hong Kong avec des amis, lui a donné une petite partie de son adresse mail et lui a fait une simple requête en partant: «Trouve-moi». Mais Reese a tout de même deux atouts de poids: la photo de Katie… et quelques milliers d’internautes qui se sont joints aux recherches.

«Les gens croient à la magie de Noël»

Jusque-là, Reese avait bien essayé de retrouver celle qu’il avait trouvée en pleurs, le 31 décembre 2012, désemparée après avoir perdu la trace de ses amis. Mais en vain. L’outil de recherche de Facebook a ses limites. S’il réessaie aujourd’hui, dit-il au New Zealand Herald, c’est qu’il «pense qu’en cette période de l’année, les gens croient à la magie de Noël».

Pourtant, Reese a bien conscience que cette magie ne lui sera peut-être d’aucun recours pour gagner le pari qu’il s’est lancé. «Mes chances sont de quelques milliards contre un, admet-il. Mais j’aime ces cotes.» La chasse serait donc-elle plus passionnante que le trésor lui-même?