Il faudra attendre pour «offrir une paire de couilles» à Hollande

POLITIQUE Une campagne des Jeunes Ecologistes, qui proposait d’offrir une paire de testicules au chef de l’Etat, a été retirée…

M.Gr.

— 

Dans leur dernière campagne de communication, les Jeunes écologistes d'Ile-de-France voulaient d'offrir «une paire de couilles» à François Hollande
Dans leur dernière campagne de communication, les Jeunes écologistes d'Ile-de-France voulaient d'offrir «une paire de couilles» à François Hollande — Capture d'écran du site Politis

Y'a comme une couille dans le plan com'. Mardi soir après la reculade du gouvernement sur l'écotaxe, les Jeunes écologistes d'Ile-de-France «voulaient marquer le coup», a expliqué à 20 Minutes leur coordinateur régional, Jordan Trombetta.

Dans la soirée, «pour exprimer leur désaccord avec l'attitude du gouvernement dans ce dossier», ils décident de publier sur leurs comptes Twitter et Facebook un visuel, affichant trois paires de testicules, de tailles différentes. Au dessus apparaît la mention «Le cadeau des jeunes écolos à François Hollande».

Clivante voire sexiste

Sauf qu'une heure après cette publication, les militants décident de faire machine arrière. Le site Politis a juste eu le temps de faire une capture d'écran pour immortaliser le visuel, avant qu'il ne soit dé-publié.

C’est qu’en interne, la campagne a été jugée «trop clivante, voire sexiste», raconte Jordan Trombetta. Malgré les «très bons retours» mais face à «d'autres plus sévères», la décision a donc été rapidement prise de retirer l’image.

Pourtant coutumiers des campagnes «décalées», les Jeunes Ecolos, qui disent «batailler contre les préjugés», ont donc préféré reculer jugeant que «la forme n'était pas adaptée».