Un étudiant en art projette de perdre sa virginité en public

INSOLITE Il entend ainsi questionner sur la notion de virginité chez les hommes...

M.Gr.

— 

Captures d'écran de visuels réalisés par l'artiste, pour son projet «Art School stole my virginity»
Captures d'écran de visuels réalisés par l'artiste, pour son projet «Art School stole my virginity» — Capture d'écran

De l'art ou du cochon? Clayton Pettet, étudiant en art à Londres, va perdre sa virginité. Soit. Sauf que le jeune homme de 19 ans a prévu de le faire en public, comme le rapporte Têtu ce mardi.

Sa performance, baptisée «Art School stole my virginity» (l'école d'art a volé ma virginité), doit en effet se dérouler devant 50 à 100 personnes. Seule condition pour assister au «spectacle»: avoir manifesté de l'intérêt pour ce projet.

Premières «critiques»

Sur son blog, l'étudiant en art explique songer à ce projet depuis ses 16 ans et espère ainsi «questionner» sur la virginité masculine.

En attendant de se faire pénétrer pour la première fois -ce sera le 25 janvier 2014- Clayton Pettet détaille son choix et espère «encourager ceux qui regarderont à interroger l'importance de la virginité et si nos valeurs traditionnelles ont raison -ce moment est-il une perte? Ou est-ce un éveil, un commencement, une étape qui devrait être fêtée plutôt que crainte?»

Pour l'instant, les premières «critiques» ont été plutôt négatives. Un militant du Lesbian and Gay Christian Movement a notamment estimé que cette performance «dévalorise nos propres relations sexuelles.»