L’apocalypse, selon Google Earth

M. Go.

— 

Denver après une montée des eaux de 1600 m, selon le logiciel Google Earth, le 24 octobre 2013. 
Denver après une montée des eaux de 1600 m, selon le logiciel Google Earth, le 24 octobre 2013.  — Capture d'écran de Twitter

L’initiative nous vient du biologiste Andrew David Thaler et a été relayée en France par le site Slate.fr. L’homme a lancé en octobre le hashtag  #DrownYourTown (#NoyezVotreVille). Sous ce mot-clé, il demandait aux internautes qui le suivent de lui proposer des villes afin qu’il calcule la hauteur d’eau qu’il faudrait pour les noyer.

Grâce à Google Earth, Thaler a modélisé l’augmentation du niveau de la mer théorique pour noyer quelques villes ; parfois, il suffit de 5m, comme Dublin qui est juste à côté de la mer Celtique.

La Grande pyramide après une montée de 45 m:

New York, 72 mètres. Selon Slate.fr, avec une telel montée des eaux à Paris, il ne resterait plus que la Tour Eiffel au-dessus de l'eau:

Par contre, pour voir sous l’eau la ville de Denver, très à l’intérieur des terres, il faudrait une élévation du niveau de la mer de plus de 1600 m: