Un animateur de NRJ crée la polémique en forçant des filles à l'embrasser

M. Go.

— 

Un animateur de NRJ 12, Guillaume Pley agrippe une femme et l'oblige à l'embrasser. 
Un animateur de NRJ 12, Guillaume Pley agrippe une femme et l'oblige à l'embrasser.  — Capture d''écran de Youtube

Plus de deux millions de vues et une polémique. L’animateur de l'émisison NRJ 2.0, Guillaume Pley, a publié sur son propre compte Youtube une vidéo intitulée «Comment chopper une fille en 3 questions».

La vidéo est un plagiat de «How to get girls to kiss you», «l’œuvre d’un vidéaste» américain qui avait rencontré un immense succès viral sur Internet. 

Le principe est d’amener une fille à embrasser le garçon en lui posant seulement trois questions: «Est-ce que tu as un copain? Comment tu me trouves physiquement? Pourquoi tu ne m’embrasses pas, là tout de suite?»

La vidéo

 Ce procédé est censé fonctionner à presque tous les coups. Effectivement, Guillaume Pley et son homologue américain embrassent des femmes. Sauf que la plupart de ces femmes ne semblent pas vraiment partantes pour un baiser. Certaines disent même «non» mais l’animateur leur agrippe la tête avant de leur plaquer un baiser sur la bouche. «Une culture du viol»Une façon de faire qui a choqué de nombreuses personnes.

«L’agresseur aux millions de vues

Le site madmoizelle.com n’hésite pas à parler de Pley comme de «l’agresseur aux millions de vues». Le site rappelle d’ailleurs l’article 222-2 du code pénal qui définit une agression sexuelle comme «toute atteinte sexuelle commise avec violence, contrainte, menace ou surprise»

Les journalistes de madmoizelle.com estiment donc que le comportement de Pley est répréhensible. «Bravo l’artiste. Mais il n’y a aucun mérite ni aucune prouesse à user de force et/ou d’effet de surprise sur une personne en position vulnérable. Pour filer la métaphore de la savane, il faudrait veiller à ne pas confondre chasseur et charognard», écrit l’article.

Un rassemblement est d'ailleurs prévu devant les locaux de la chaîne:

Contactée par 20 Minutes, NRJ, qui n’a pas diffusé la vidéo mais dont le logo apparaît sur le document, n’a pas souhaité réagir. Sur son compte Twitter, Guillaume Pley n’a pas réagi non plus à la polémique naissante. Mais il se félicite du succès de sa vidéo:

Certains internautes n’apprécient pas du tout cette vidéo et évoquent une «culture du viol».