L’ONU dénonce le sexisme des internautes

M. Go.

— 

Capture d'écran d'une campagne de l'Onu, le 21 octobre 2013. 
Capture d'écran d'une campagne de l'Onu, le 21 octobre 2013.  — Capture d'écran du site de l'Onu

Initiative intéressante de l’ONU. Pour sa campagne de sensibilisation contre le sexisme, l’organisme international a choisi de s’intéresser à un outil sur l’on utilise tous les jours : les moteurs de recherche.

Ces derniers utilisent en effet une fonctionnalité très pratique. Les recherches les plus populaires s’inscrivent avant que l’on ait tapé la fin des termes de recherches. Et ce qui ressort quand on tape le mot femme montre un enracinement des clichés mais aussi des instincts dominateurs de certains internautes. «Les femmes devraient… Rester dans la cuisine… être esclaves », peut on-lire sur l’une de ses affiches.

Cela donne une campagne très efficace que relaye le site huffingtonpost.fr qui a publié un diaporama des principales photos.