Le ministère de l’Intérieur modifie sa page de «conseils aux femmes»

WEB Des critiques sur le sexisme de cette page ont poussé le ministère à en changer le contenu...

A.Ch.

— 

Capture d'écran du site du ministère de l'Intérieur fait le 17 octobre 2013.
Capture d'écran du site du ministère de l'Intérieur fait le 17 octobre 2013. — Capture d'écran

Les accusations de sexisme portées à l’encontre de la page «Conseils aux femmes» ont eu gain de cause: le ministère de l’Intérieur a modifié cette page ce vendredi, remplaçant les formulations jugées maladroites par des explications sur l’existence de cette page. Le titre même de la page a été changé: de «Conseils aux femmes», il est devenu «Lutte contre les violences faites aux femmes» et rappelle les missions du ministère des Droits des femmes.

Des «stéréotypes de genre»

Alors que la version initiale expliquait que les femmes «en raison de leur sexe et de leur morphologie sont parfois les victimes d'infractions particulières», la page actuelle explique que les violences faites aux femmes «s’inscrivent dans un continuum, qui trouve sa source dans les stéréotypes de genre et qui se prolonge jusqu’aux crimes sexuels et aux meurtres conjugaux».

La page rappelle également que le ministère du des Droits des femmes est chargé de la lutte contre les stéréotypes, les violences conjugales, le harcèlement sexuel, la prostitution, les mariages forcés… Fini donc les conseils «pratiques», le ministère prend moins de risques en remplissant une page de discours administratif convenu.