Les Oreo, des biscuits aussi addictifs que la cocaïne

SANTE Des scientifiques ont découvert que la sensation de plaisir provoquée par la consommation d'Oreo se rapprochait de celle obtenue avec de la morphine ou de la cocaïne...

A.Ch.

— 

Des biscuits Oreo.
Des biscuits Oreo. — Martin Lee / Rex Featur/REX/SIPA

Des scientifiques viennent de confirmer que les biscuits sucrés provoquaient des addictions aussi fortes que la drogue. Ils ont étudié l’effet de la consommation de biscuits Oreo, très populaires aux Etats-Unis, sur des rats. Ils ont ainsi découvert que la sensation de plaisir provoquée par la consommation d’Oreo se rapprochait de celle obtenue avec de la morphine ou de la cocaïne, et que les biscuits activaient plus de neurones dans la «zone de plaisir» du cerveau.

«Nos recherches appuient la théorie selon laquelle la nourriture riche en graisses et en sucres stimule le cerveau de la même manière que les drogues, explique le professeur Joseph Schroeder de l’université du Connecticut. Cela pourrait expliquer pourquoi certaines personnes ne peuvent pas résister à ces aliments alors qu’ils savent que ce n’est pas bon pour eux.» Les chercheurs soulignent que, bien que les effets sur la santé des biscuits soient moins violents que ceux de la drogue, ils pourraient constituer une plus large menace en raison de leur bas prix et de la facilité d’en trouver. Dans tous les drugstores américains.