Fini le «duck face», voici le «sparrow face»

WEB Les photos de profil sur les réseaux sociaux ou les sites de rencontre passent du canard au moineau...

A.Ch.

— 

Capture d'écran d'une publicité japonaise illustrant le "Sparrow face".
Capture d'écran d'une publicité japonaise illustrant le "Sparrow face". — capture d'écran

La photo avec les lèvres en canard, comme prêtes à embrasser, c’est démodé. Maintenant, pour se faire remarquer sur le Web, il faut se prendre en photo en mimant une «sparrow face», ou tête de moineau. Cette mode venue du Japon pourrait bientôt envahir Internet, comme l’avaient fait les «duck faces» en leur temps.

Pour prendre une bonne photo de «sparrow face», la méthode est simple: imitez un oisillon attendant la becquée. Ouvrez de grands yeux innocents, entrouvrez légèrement la bouche, donnez à tout ça un air mignon, et vous avez votre cliché.

En Japonais, le «sparrow face» se dit «chun-gao», rapporte le site Kotaku. «Chun» désigne le gazouillement des oiseaux et «gao» le visage.